Le sac à main, histoire d'un accessoire…

Nefertiti avait-elle un sac à main ?

Votre sac à main vous est si indispensable que vous imaginez sans doute que cet accessoire existe depuis la nuit des temps… Je le croyais aussi ! Et en fait, non ! L’histoire du sac à main est étroitement lié à l’évolution de la mode et du vêtement. Et le sac, tel qu’on le connaît aujourd’hui, n’est véritablement apparu qu’au 19e siècle. De la bourse au sac à main, en passant par la minaudière et la pochette… Dès l’antiquité -à cette époque les vêtements ne disposent pas de poches- des "contenants" sont inventés, permettant le transport d’objets. Au Moyen-Âge, on les accroche à la ceinture, ce sont les premières bourses. Elles sont portées par les femmes et les hommes. Les religieux portent ainsi des aumônières contenant des pièces destinées aux pauvres. A la Renaissance, les vêtements se font plus amples. La bourse disparait au profit de sacs de toiles, accessibles par l’extérieur, attachés à la taille sous les robes des dames ou culottes des messieurs. Les balbutiements de la poche de vêtement en quelque sorte ;) Puis, à la fin du 18e siècle, les vêtements se font plus ajustés. Les contenants extérieurs refont donc leur réapparition avec la "châtelaine" notamment, accessoires en or ou en argent que l'on attache à la taille. Elles sont très décoratives et peuvent contenir quelques objets personnels…

Naissance du sac à main !

Mais ce n’est qu'à partir du 19e siècle que le sac à main devient un accessoire de mode à part entière. Avec le premier empire, les robes sont très près du corps ne permettent plus de porter des poches ou des Châtelaines à la taille. D’où l’apparition du réticule, mini-sac à main, souple et à anse, dans lequel les femmes mettent mouchoirs et autres accessoires… Les temps changent avec le développement de la société industrielle, les femmes commencent à s’émanciper (si peu) et les plus nanties voyagent (si rares !). D’où les malles, cartons à chapeaux et autres sacs… Les femmes des années 20 s’émancipent (vraiment ?). Elles adoptent des silhouettes minces et androgynes. C'est l'époque Art Déco, les sacs prennent des formes géométriques, des couleurs originales, les pochettes se parent de broderies colorées… Van Cleef & Arpels crée la minaudière pour… minauder :) 


Sacs bandoulière le jour, et pochettes précieuses le soir…

Avec la crise économique, la mode retrouve une certaine sobriété.  En 1930, les femmes adoptent en ville le sac bandoulière car elles sont nombreuses à travailler ont besoin d'un sac pratique pour emporter leurs indispensables. Le soir venu, les sacs rivalisent de fantaisie : sacs brodés, pochettes colorées, pochettes à paillettes… La seconde guerre mondiale va plonger le monde de la mode dans l’austérité, par manque de matières premières, mais les créateurs de sacs vont puiser leur inspiration dans les matières naturelles : sacs en tissu, sacs de paille, pochettes en raphia… 


Le sac « porté épaule » d’hier à aujourd’hui…

En 1955, Coco Chanel marque un grand changement (comme souvent !) et invente le sac à porter à l’épaule et les fameuses bandoulières en chaîne que l’on voit beaucoup aujourd’hui, entre autres dans notre atelier du Perroquet ! Les années 1960 sont marquées par une exubérance de formes, de matières comme le bois, l'osier, le raphia. Avec les années 70, les sacs à main deviennent exubérants, en tissus chatoyants, brodés ou décorés de pierreries. 

Et aujourd’hui ?

Le sac à main est véritablement le prolongement de la vie de la femme ! Une sorte d’annexe ;) Et aussi un jardin secret… Les femmes veulent un sac pratique, aux dimensions idéales, mais surtout un sac original, voire personnalisé ! C’est la grande tendance : je veux MON sac ! Sac rétro brodé ou sac en cuir coloré, mais de préférence, une pièce unique ou une création en petite série !

Et demain ? ;)